20 ans de prison pour Gal Vallerius, le hipster breton

On vous présentait dans cet article l’incroyable parcours de Gal Vallerius, cyber-baron de la drogue planqué dans un petit village breton, qui écoulait sa marchandise sur le darknet, l’internet clandestin. Arrêté aux USA à Atlanta à la sortie de l’avion alors qu’il se rendait à un concours de barbe, son jugement avait été reporté au 9 octobre dernier. Le verdict est tombé.

Rappel des faits

La DEA (Drug Enforcement Administration) soupçonnait Gal Vallerius d’être « OxyMonster », dealer très actif sur un supermarché de la drogue en ligne, ce pourquoi le Franco-Israélien avait plaidé coupable au mois de juin, en reconnaissant les chefs d’accusation de trafic de stupéfiants et blanchiment d’argent.

Sa longue barbe rousse et son ego auront eu raison de lui, car c’est en se rendant à un concours de barbe que Gal Vallerius se fera arrêter. Pour indices, les enquêteurs ont fait le rapprochement avec des expressions qu’il utilisait fréquemment sur la plateforme du darknet, les mêmes que dans le cadre de ce concours de barbe.

20 ans de prison

C’est un juge fédéral de Miami qui a prononcé la sentence. Gal Vallerius risquait jusqu’à 40 ans de prison, il aura finalement pris 20 ans grâce à sa coopération avec les autorités, dans l’un des états des Etats-Unis les plus répressifs en matière de stupéfiants.

D’après une source judiciaire française, le baron de la drogue avait « un égo surdimensionné », du fait notamment de sa maîtrise de l’informatique. Il était persuadé d’avoir « toujours un coup d’avance sur les enquêteurs » ajoute cette même source. L’avenir prouvera le contraire.

Le témoignage de son épouse

Son épouse Yasmin Vallerius témoigne :

« Gal est une personne très attentionnée, aimante et sympathique avec tout le monde. Il est aussi très fragile et sensible, et il est aujourd’hui dans un pays étranger, loin de toute famille. Son arrestation l’a brisé. Il a tout perdu. »

Publié le
Partager cette page sur :
L'Huile à Barbe