Arrêté à cause d’un concours de barbe, un baron de la drogue plaide coupable

Arrêté à cause d’un concours de barbe, un baron de la drogue plaide coupable


Gal Vallerius, baron de la drogue du darknet et arrêté tandis qu’il se rendait à un concours de barbe, a plaidé coupable à Miami, en Floride. Retour sur l’épopée d’un hipster pas comme les autres, ou quand l’égo pousse à faire l’impasse sur la discrétion…

Un baron de la drogue 2.0

Interpellé fin août 2017, ce Franco-Israëlien âgé de 38 ans devait être jugé le 29 mai 2018 mais son procès a été reporté au 12 juin, où il a plaidé coupable devant la Cour de Miami face aux accusations de trafic de stupéfiants et blanchiment d’argent. La sentence sera prononcée le 25 septembre 2018. Il encourt une peine de 20 ans de prison.

Gal Vallerius, maîtrisant 17 langages informatiques, écoulait de la drogue sur le darknet, réseau souterrain de l’internet permettant entre autres de réaliser des transactions illégales en tout anonymat. Il officiait sur le site Dream Market, dont il était d’ailleurs l’un des administrateurs.

On peut y trouver toutes sortes de drogues, mais aussi des faux documents d’identité, passeports, coordonnées de cartes bancaires, faux billets… qui sont ensuite envoyées par voie postale. Pour le paiement, les cryptomonnaies de type Bitcoin, réputées intraçables, sont utilisées.

Il exerçait cette activité sur Dream Market sous le pseudo Oxymonster, sans doute parce qu’il y vendait entre autres de l’oxycodone, un analgésique très puissant dérivé de la thébaïne, présente dans l’opium.

Planqué à la campagne, en Bretagne

Gal Vallerius était basé à Plusquellec, un petit village de 550 habitants, dans les Côtes-d’Armor.

C’est dans cette maison d’apparence banale, rachetée à des anglais, que Gal Vallerius officiait.

Si sa longue barbe ne passait pas inaperçue, la personne, elle, était réputée très discrète dans le village.

Chez lui, les policiers ont retrouvé « des restes d’emballage de produits stupéfiants » et 52 000€ en liquide. Son PC, quant à lui, renfermait l’équivalent de 500 000 dollars en bitcoins et la preuve de son activité sur le darknet.

Pour indices, les enquêteurs ont notamment fait le rapprochement entre les expressions fréquentes utilisées par le dealer à l’occasion de ses transactions sur Dream Market et celles de ses réseaux sociaux, comme l’expression « Cheers ! » ou encore l’utilisation fréquente des guillemets.

Arrêté sur le chemin d’un concours de barbe

Gal était si fier de sa barbe qu’il décida de se rendre au championnat du monde de barbes et moustaches au Texas, afin de concourir dans la catégorie « barbe de 30 à 45cm ». Erreur fatale. Car si son lieu de résidence restait inconnu des enquêteurs, c’est bien sa passion pour sa belle barbe rousse qui aura trompé Gal, au risque de se déplacer dans l’un des pays les plus sévères en matière de stupéfiants.

Il atterrit à Atlanta pour prendre un autre vol en direction du Texas, mais le FBI l’attend à la sortie de l’avion. Son épouse Yasmin qui l’accompagnait, ici en photo à droite, est alors priée de rentrer en France par le premier vol.

Gal n’en était pas à son premier concours de barbe, il avait déjà concouru au championnat d’Europe de la plus belle barbe, dont il était sorti huitième.

Bryan Nelson, cofondateur du Austin Facial Hair Club et organisateur du championnat du monde de barbe auquel Gal Vallerius se rendait, rapporte une anecdote. Bryan se livrait à des « guerres de barbe » sur l’appli mobile Beard Wars, et arrivait presque toujours premier. Sur cette appli, qui semble depuis avoir disparu, les concurrents s’affrontent en duel et le public vote pour élire la plus belle barbe et peut aussi parier en misant des jetons sur le vainqueur.

En quelques semaines seulement, Bryan s’est fait détrôner par un nouveau membre qui avait pour pseudo « Barba ». Il le soupçonnait alors de créer une multitude de faux comptes afin de voter pour lui-même. Quand Bryan Nelson a reconnu Gal Vallerius dans la presse et compris qu’il était un crack en informatique, ses doutes se sont confirmés…

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Man's Beard
Mr Burton's
Men Rock
Benjamin Bernard
Mo Bro's
Percy Nobleman
Proraso
Luvenesco
L'Huile à Barbe